Hervé Morin… l’inutile ?

Qui est-il ? Où va-t-il ? Ce formidable zéro des temps nouveaux ? 

Hervé Morin a fait son coming out : il sera bien candidat à l’élection Présidentielle.

L’affiche l’affiche mal

Déjà, une partie des frais de campagne ont été engagée dans une affiche d’une banalité affligeante : du pourpre Ségolène, une slogan comportant les mots « nouveau », « changer » et « France », et un candidat sans cravate, pour faire plus jeune…

Nous sommes ici dans le cliché (c’est le cas de le dire) je plus imbécile. Si cette affiche est à l’image de la stratégie de campagne de Morin, on ne peut rien lui promettre ! 

D’abord, en choisissant la couleur bleue, Morin nie lui-même sa différence, en se raccrochant aux visuel classique de la droite classique. C’est vrai… il reste peu de couleurs primaires dans le panier.

Mais le jaune alors ! La couleur de l’UDF… la couleur de Giscard, la couleur des Lib-Dems anglais, la couleur de la CDU… quel dommage, vraiment ! 

Ensuite, le slogan. De tout temps, les slogans de présidentielle contiennent les mots « changer » et « France »… enfin, les slogans des candidats loosers (voir liste). Il était temps de changer un peu, d’innover, d’être franc ! 

Mais venons-en au fait : que pèsera Morin dans cette présidentielle ?

Il dispose d’environ 15 à 25% de popularité, actuellement en baisse, alors que des candidats comme François Bayrou ou Eva Joly disposent d’une popularité de près de 40%.

La popularité de Morin est essentiellement conditionnée à son exposition médiatique. Toute sa stratégie est donc tournée vers un objectif : passer à la télévision.

Or, une fois la campagne débutée, il se verra probablement éliminé des écran-radar : seules les petits chaines et les sous-émissions l’inviteront… service minimum.

De plus, ses troupes étant clairsemée et désargentées elles risquent rapidement de se démotiver, dans le froid du mois de février, à l’heure de la cristallisation des intentions de vote. 

Prendra-t-il des voix à Bayrou ? Certainement, peut-être 1 à 2 points. Mais ce sera surtout Sarkozy qui pâtira de sa candidature.

C’est pourquoi les pressions menées par l’UMP sur les députés NC dans la perspective des législatives à venir, vont à la fois affaiblir Morin et renforcer Bayrou. 

Le pari fou du « vote par défaut »

Si Morin annonce effectivement sa candidature le 27 novembre (voir article), c’est qu’il dispose d’études de marché lui promettant un score supérieur à 5%, malgré les différents sondages lui prédisant… 0% d’intentions de vote (voir article).

Quel est donc le secret espoir qui habite l’ancien ministre de la défense et le pousse à s’engager ?

Peut-être celui que, dans certaines villes et quelques campagnes, des électeurs de droite aujourd’hui indécis se penchent sur le panier de candidats en se disant : je n’aime plus Sarkozy, mais je ne voterai jamais pour un socialiste… et ce Bayrou je ne l’aime pas… et puis Le Pen, jamais je ne voterai pour l’extrême droite… alors peut-être Morin, pourquoi pas… ?

Bref, entre l’abstention et Morin, certains électeurs qui s’enorgueillissent de n’avoir jamais manqué un scrutin depuis 1962 pourraient préférer glisser dans l’enveloppe un bulletin Morin plutôt qu’une feuille de papier toilette.

Mais quel score peut représenter cette population ? Comment peut-on construire une campagne en pariant uniquement sur le rejet des autres… en sachant qu’un électeur que la droite et la gauche insupporte… rejette souvent le Centre avec, sans quoi le « Centrisme » serait à plus de 70% d’intentions de vote !

Ne servant ni ne desservant personne – à part lui-même – et incapable de proposer un  véritable projet d’adhésion, Hervé Morin apparaît bien comme le candidat inutile de cette élection. Bonne chance à lui ! 

Publicités

A propos aktes

Aktès propose des formations militantes en ligne pour tous les adhérant du MODEM.
Cet article a été publié dans La question militante. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s