Quand les Collectivités tirent la France par le fond.

De nombreuses Collectivités subissent aujourd’hui le coût des emprunts toxiques à taux variable contractés voici deux ans. En Seine-Saint-Denis, à Angoulême ou Argenteuil les banquiers ont manipulé des élus peu compétents et peu regardants.

Aujourd’hui les charges des intérêts ont quintuplé. Merci Dexia !

Cette situation est le signe que les pilotes ont quitté l’avion : ni le Trésor Public (pourtant comptable des collectivités) ni les Préfectures, pourtant chargées de contrôler les décisions locales, n’ont réagit.

Conséquence : la dette des collectivités locales est passée de 90 à 130 mds € entre 2005 et 2010 alors que les impôts locaux ont cru, en moyenne, de 10% pour compenser les transferts de charge de l’Etat.

Comment stopper la spirale d’endettement dans laquelle les Collectivités sont aujourd’hui engagées ?

D’abord en réduisant le nombre de Collectivités elles-mêmes (40 000), ainsi que d’élus (500 000) et de conseillers techniques, dont les salaires et avantages vont croissant, créant de nouveaux privilèges.

Ensuite en luttant contre le gaspillage d’investissement publics.

Je pense au Tram de Clermont-Ferrand, encore à l’arrêt, ainsi qu’au centre culturel et sportif de Vitrolles, fermé après 15 millions de dépenses, mais aussi les « ambassades » ouvertes par la Région Languedoc-Roussillon en Chine.

Enfin en luttant contre les dépenses de fonctionnement inutiles : qu’il s’agisse du budget com’, ou des subventions aux associations.

Ce n’est pas se serrer la ceinture, mais simplement revenir à un niveau de dépense normal et sain.

Publicités

A propos aktes

Aktès propose des formations militantes en ligne pour tous les adhérant du MODEM.
Cet article, publié dans Lanceurs de débats, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s