Retrait de Borloo : le Centre n’a une chance que s’il est libre et indépendant.

Pour expliquer son retrait, Borloo évoque une absence de dynamique au Centre pour 2012.

Je dis : faux et archifaux.

 

Ce que prouve la décision de Borloo, c’est que l’idée d’un Centre inféodé à la droite est morte. Penser le centrisme comme un sarkozysme-light n’a plus de sens.

En France, le Centre est désormais libre et indépendant, grâce à François Bayrou.

Avec le retrait de Borloo, c’est le centrisme de compromission qui s’éteint. Avec Bayrou, c’est un centrisme d’alternance qui s’impose.

Désormais, le Centre n’est plus une posture. C’est une manière de voir l’avenir et de faire de la politique.

Le Mouvement Démocrate est parvenu à s’affranchir de la Droite comme de la Gauche.

Nos valeurs de démocratie, d’humanisme,  et nos idées (produire en France, donner la priorité à l’éducation, gérer les finances publiques avec responsabilité, imposer la transparence partout) rassemble une majorité de français.

Oui, le Centre Démocrate, libre et indépendant a plus qu’une chance en 2012, car il est le vrai parti de l’alternance.

Publicités

A propos aktes

Aktès propose des formations militantes en ligne pour tous les adhérant du MODEM.
Cet article a été publié dans Lanceurs de débats, Projet Humaniste. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s