Les prix du logement s’envolent ? Remerciez vos élus !

Voici 20 ans que le droit de l’urbanisme n’a pas bougé. A peine est-on passé des Plans d’Occupation des Sols aux Plans Locaux d’Urbanisme, dont le seul intérêt est de rendre la réglementation plus opaque encore.

Un exemple ? Voici un extrait du PLU d’une commune francilienne : « ? ».

Mais le principal problème n’est pas là. Il est dans l’attitude malthusienne des élus locaux, qui ont toujours freiné le mouvement de densification urbaine, au prétexte de vouloir « préserver l’environnement local ».

Or, dans le même temps, la croissance démographique française s’accélérait.

Conséquence : un déséquilibre entre une offre raréfiée et une demande croissante, entrainant une hausse continue des prix du foncier.

Pourquoi n’a-t-on pas réagit plus tôt ?

Car cette « bulle » foncière fait les affaires des propriétaires bailleurs, dont les loyers grimpent avec la courbe du foncier.

Aujourd’hui, cet effet prix est la cause de nombreux maux français : baisse du pouvoir d’achat, endettement croissant, éloignement vers la banlieue avec un coût énergétique exponentiel.

L’avenir est donc entre les mains de nos chers édiles : à eux de faire comprendre aux français que le modèle du pavillon-jardin est désormais obsolète.

Publicités

A propos aktes

Aktès propose des formations militantes en ligne pour tous les adhérant du MODEM.
Cet article a été publié dans Lanceurs de débats. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s