Le passif économique de DSK

Voici quelques arguments qui vont permettront de répondre aux « avances » des strauss-kahniens.

1-Dominique Strauss-Kahn a davantage privatisé que Balladur et Juppé réunis.

DSK fut l’artisan de la privatisation de GAN, du CIC, la Marseillaise de Crédit, le Crédit Lyonnais, le Crédit Foncier de France, la Caisse d’Epargne, Airbus, France Télécom, Thomson-CSF, Thomson Multimedia, Air France…

2-DSK a élaboré le régime des stocks options dont les dirigeants du CAC40 profitent aujourd’hui.

3-le programme de « reformes structurelles » proposé par le FMI à l’ensemble des États qui ont reçu son aide tient en 5 points :

-remplacer les retraites par répartition par un système par capitalisation privé,

-rapprocher la gestion des Hôpitaux et Écoles des modes de gestion des entreprises,

-externaliser ou privatiser les services publics non « essentiels »,

-flexibiliser le marché du travail en facilitant le licenciement,

-geler ou en réduire les salaires, notamment ceux des fonctionnaires.

Cela ne vous rappelle rien ?

*A lire : Vincent Giret, Véronique Le Billon, « Les Vices cachés de DSK », 2000.

Publicités

A propos aktes

Aktès propose des formations militantes en ligne pour tous les adhérant du MODEM.
Cet article a été publié dans Indiscrétions, Lanceurs de débats. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s