Marine Le Pen n’est-elle qu’un épouvantail médiatique ?

Depuis 1986, le Front National fait office d’épouvantail médiatique à la veille de chaque élection, permettant aux partis de Gouvernement de justifier un appel au « vote utile », au détriment des petites formations et notamment du Centre.

Un discours que l’exception de 2002 n’a fait que renforcer. Pourtant, selon plusieurs experts en la matière (voir article), cela ne serait que poudre aux yeux.

A la veille de chaque échéance électorale majeure, la Gauche, comme la Droite, reprennent en coeur le danger d’une « lepénisation des esprits », notamment dans les catégories populaires.

L’opportunisme de l’idéologie frontiste a choisi sa nouvelle cible : la lutte contre un islam radicalisé et terroriste, larvé au coeur de notre société. De cette peur, elle pense faire le thème clé de la campagne de 2012.

Mais ce pari est très risqué : tout montre que les questions économiques seront au coeur de tout. Les question de société (insécurité, laïcité) étant reléguées au second plan.

Or, c’est bien sur les questions économiques que Marine Le Pen semble la plus fragile, la moins « positive » et « constructive ».

Peut être a-t-elle déjà perdu son pari ? A suivre…

Publicités

A propos aktes

Aktès propose des formations militantes en ligne pour tous les adhérant du MODEM.
Cet article a été publié dans Indiscrétions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s