Les combines financières du Nouveau Centre

Le Nouveau Centre ne reçoit plus d’argent de l’UMP depuis qu’Hervé Morin à sous-entendu qu’il pourrait se présenter à l’élection présidentielle… soit depuis 2009.

Pour survivre, il est contraint à des machinations, pas illégales, mais presque.

Explications : aux législatives de 2007, le NC obtenait 0,78% des voix dans au moins 50 circonscriptions. Or, sous le seuil des 1%, un Parti ne touche aucun financement.

Pour obtenir ces 1% sans les avoir, le NC a passé un deal avec un micro-parti Polynésien (Fetia Api)…

Et voilà que les subventions publiques reviennent : 1 million en 2008 et 500 000 en 2009 pour Fetia Api, dont 90% sont reversés au NC.

Quel beau montage !

Publicités

A propos aktes

Aktès propose des formations militantes en ligne pour tous les adhérant du MODEM.
Cet article a été publié dans Indiscrétions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s