Pourquoi Borloo ne sera pas candidat en 2012.

Le dernier rapport de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) révèle une partie de la stratégie élyséenne à l’égard du Centre.

On y constate la totale dépendance financière du Parti radical valoisien de Jean-Louis Borloo.

 

En s’associant à l’UMP en 2007, les Radicaux ont signé un pacte financier avec l’UMP : 1 million d’euros par an, soit 80% du budget total du parti.

Dans un récent article du Monde, un dirigeant du Parti Radical précise qu’il en sera de même en 2010. Preuve que, même hors du Gouvernement, Jean-Louis Borloo reste arrimé à l’UMP.

Les déclarations de Radicaux portent à croire que tout tentative de sécession du Parti Radical (et de candidature Borloo) fera l’objet de mesures de rétorsion financières de la part de l’UMP, privant les radicaux de moyens de financer une campagne présidentielle.

Voilà pourquoi Monsieur Borloo ne peut être candidat contre Nicolas Sarkozy… du moins aujourd’hui !

Publicités

A propos aktes

Aktès propose des formations militantes en ligne pour tous les adhérant du MODEM.
Cet article a été publié dans Indiscrétions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Pourquoi Borloo ne sera pas candidat en 2012.

  1. Ping : Pourquoi Borloo roule pour Sarko. | Le Blog d'Aktès

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s