Les sondages ont-ils toujours tort ?

Les médias vont bientôt égrainer les sondages pré-électoraux et commenter leurs résultats invérifiables.

Pour ne pas se laisser berner, sans toutefois tomber dans la paranoïa, voici une note d’Aktès pour bien analyser les sondages.

Extraits :

« Seuls les sondages électoraux réalisés dans les semaines qui  précèdent  le  scrutin –  lorsque  les  choix sont  «  cristallisés  »  -s’avèrent fiables et dignes d’intérêt.

Cependant, du point de vue des Partis politiques, ces « quasi-pronostics » arrivent trop tard (il n’est plus temps de faire campagne).

De plus, ils peuvent influencer une fraction de l’électorat.

Ainsi,  à deux semaines  du scrutin présidentiel  de 2002,  les  sondages  donnaient, avec une  quasi-certitude,  Lionel  Jospin  présent  au  second  tour. Une  partie  de l’électorat PS aurait  ainsi  profité de cette  assurance sondagière,  pour  voter  pour d’autres partis de Gauche, provoquant la défaite du candidat socialiste. »

A télécharger sur : http://www.aktes.fr/documents/sondages.pdf

Publicités

A propos aktes

Aktès propose des formations militantes en ligne pour tous les adhérant du MODEM.
Cet article a été publié dans Lanceurs de débats. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s