Militer autrement dans la France de 2010

Aktès met en ligne aujourd’hui sa première publication, dont voici un abstract  :

« L’échec des grandes idéologies appelle un renouveau du politique qui tarde à venir.

L’impuissance du politique face aux crises,  aux insécurités et à la mondialisation, ramène la citoyenneté à une sorte de fatalisme, de résignation : voter devient  un geste « intéressé », de préservation de ses intérêts, de ses acquis et avantages.

Le citoyen devine, par avance, que les projets optimistes des partis n’aboutiront pas. Le vote ne serait donc plus constructif, mais défensif et, par conséquent, conservateur.

Dans ce contexte, les formes d’expression d’un projet politique progressite atteignent leur limite.

Malgré ce constat, et en dépit des augures qui annoncent la fin du militantisme, on s’engage encore aujourd’hui, mais plus comme hier.

Confrontés à des défections et des difficultés de recrutement, les partis ont élaboré des stratégies innovantes.

Ces nouveaux modes de militantisme ont en commun de s’adapter – pour mieux la contrer – à la société du repli sur soi et de l’entre-soi. »

Lire la suite (une publication d’Aktès)

Publicités

A propos aktes

Aktès propose des formations militantes en ligne pour tous les adhérant du MODEM.
Cet article a été publié dans Publications d'Aktès. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s